Morgane, il y a quelque temps, mon copain m’a avoué, sur l’oreiller, son fantasme le plus coquin : la chasteté masculine. Comme il n’est pas du genre à se confier facilement, je l’ai encouragé à m’en dire plus. Mais, plus il me parlait, plus il s’enfonçait dans ses explications maladroites et moins j’arrivais à comprendre ce qu’il voulait.

Dans les jours suivants, sa confession m’a laissée confuse, mais j’ai fait l’effort de m’informer sur la chasteté masculine contrôlée. J’ai visité de nombreux sites qui parlent de la pratique et j’ai appris beaucoup sur le sujet. Plus tard, il m’a encore parlé du sujet. Cette fois de façon plus réfléchie et douce. Il m’a expliqué les avantages que j’obtiendrais et tout le plaisir qu’il pourrait me procurer. Je dois très humblement avouer que je trouvais ça totalement ridicule, mais pour lui faire plaisir j’ai accepté d’essayer.

Voilà, cela fait maintenant trois mois que nous avons commencé à explorer les plaisirs de la chasteté masculine. Et nous adorons ce petit jeu bien que nous soyons restés jusqu’à présent à court terme, 3-4 jours maxi.

Nous avons décidé de pimenter un peu les choses et nous venons de terminer notre première semaine complète en cage. Après avoir joué toute une nuit ensemble, je lui ai alors proposé de tester pour deux semaines. Il était indécis, à la fois emballé par l’idée, mais également réticent de partir pour une si longue durée. Nous en avons discuté et il m’a fait part de ses préoccupations sur cette durée, et finalement, il a accepté.

Pour être honnête, l’idée de doubler le temps en cage entre chaque libération m’excite énormément. Il a voulu me donner le contrôle de sa queue, je trouvais sa stupide. Finalement, j’ai compris que c’était le plus beau cadeau qu’il pouvait me faire. Évidemment, j’ai bien pris en compte ses doutes et ses inquiétudes, cependant les derniers billets upvotés de son profil Reddit me laissent penser que ça vaudrait la peine d’essayer.

Désolée pour ce long exposé, je vais conclure avec mes questions. Que penses-tu, Morgane, de cette perspective, est-ce que c’est trop brutal ? Je ne cherche pas à le rebuter, au contraire, je veux vraiment qu’il en profite. Mais, maintenant, je veux faire avancer les choses sur le long terme. D’après les récits des autres couples, c’est la meilleure chose qui leur soit arrivée. Ma deuxième question est, devrais-je lui parler de mon plan ?

Alexia, 23 ans. Lui, 25 ans

Alexia, c’est en effet une perspective très intéressante. Faisons le calcul, d’accord ? Donc, il a achevé sa première semaine ? Bon, voici le temps qu’il devra attendre pour son prochain orgasme si tu doubles le temps entre chaque :

  • Orgasme n° 0 = 1 semaine (déjà fait)
  • Orgasme n° 1 = 2 semaines
  • Orgasme n° 2 = 4 semaines = 1 mois
  • Orgasme n° 3 = 8 semaines = 2 mois
  • Orgasme n° 4 = 16 semaines = 4 mois
  • Orgasme n° 5 = 32 semaines = 8 mois
  • Orgasme n° 6 = 64 semaines = 16 mois = 1 an et 4 mois

Waouh, tu as vu à quelle vitesse ça monte ! En seulement 7 orgasmes, son temps de verrouillage est passé à plus d’un an. Dingue ! Mais voyons la suite.

  • Orgasme n° 7 = 128 semaines = 32 mois = 2 ans et 8 mois
  • Orgasme n° 8 = 256 semaines = 64 mois = 5 ans et 4 mois
  • Orgasme n° 9 = 512 semaines = 128 mois = 10 ans et 8 mois
  • Orgasme n° 10 = 1024 semaines = 256 mois = 21 ans et 4 mois

Humm… Quel âge à ton copain déjà ? 25 ans. Donc, si tu décides de doubler la durée entre chacun de ses orgasmes, il n’aura plus que 6 orgasmes avant ses 30 ans et 3 autres entre 30 et 60 ans. Soit 9 dans le restant de sa vie. Peut-être un dixième, s’il est extrêmement chanceux, à l’âge de 64 ans.

Je suis curieuse de savoir ce qu’il en pensera quand tu lui monteras ce programme. Peut-être que tu ne devrais pas le lui montrer tout de suite, pas avant qu’il ne l’accepte. Quand tu le feras, je sais qu’il va se tordre de plaisir, un plaisir tourmenté, comme tous les garçons qui lisent ça en ce moment.

MAINTENANT,

Bien que j’aie déjà fait des progressions exponentielles et arithmétiques dans le passé, je me demande si cela ne pourrait être un peu trop rapide ou trop tôt dans votre situation. Si j’ai bien compris, c’est la première fois qu’il reste verrouillé pendant une semaine. Tu sais, amener un garçon jusqu’à la chasteté à long terme ou permanente n’est pas une course, mais un voyage. Il ne faut pas y aller trop vite, ni trop lentement cependant.

Je dirais qu’avant de le rendre complètement fou tu pourrais l’amener à une libération mensuelle. Tu pourrais essayer de coordonner la fréquence de ses libérations sur ton cycle menstruel. En effet beaucoup de femmes ressentent un pic de désir sexuel à un moment donné.

Je disais un peu avant que je me demandais si cela n’était pas un peu trop tôt dans votre situation. Vous êtes un jeune couple, avez-vous des enfants, avez-vous le projet d’en avoir ? Si vous avez le projet de fonder une famille, une fois qu’il sera réglé sur ton cycle, il vous suffira de faire l’amour au bon moment pour maximiser votre chance de devenir parents.

Pour conclure, la chasteté masculine sur le long terme ou permanent est un fantasme secret pour de nombreux garçons. N’hésite pas à le taquiner à ce sujet, mais quoi qu’il en soit, tu n’as pas lui dévoiler tes plans…

Les possibilités et la satisfaction sexuelle grâce à la chasteté masculine à long terme peuvent être sans fin. Amusez-vous. 💋

ARTICLES AU HASARD


LES DERNIERS BILLETS