AccueilVivre la CMCL'orgasme ruinéjouer avec l'orgasme et la frustration

L’orgasme ruiné
jouer avec l’orgasme et la frustration

J’espère de tout cœur que tu sais ce qu’est un orgasme, mais un orgasme ruiné  ? Eh bien, c’est une technique qui consiste à diminuer au maximum le plaisir lors de l’éjaculation. L’idée est de stimuler le pénis jusqu’au point de non-retour et là, patatras, on ne touche plus à rien. L’éjaculation a bien lieu, mais le nirvana est atteint autrement.

Initialement, ce billet a été rédigé à l’intention des femmes, mais les propriétaires de pénis sont également à le lire. J’espère que ce billet permettra de corriger certaines des idées fausses sur la pratique. Aussi, qu’il te convaincra de découvrir ces nombreux avantages. Sa parfaite exécution demande une certaine maîtrise, mais rassure-toi, le processus d’apprentissage sera assurément amusant. Enfin, une fois que tu auras appréhendé le principe, la récompense te surprendra. Alors, ruiner un (ou ton) orgasme pour enrichir ton expérience sexuelle, ça te tente ?

Ça reste un orgasme !

Je suppose que le plus grand malentendu à propose de l’orgasme ruiné vient du mot a connotation négative « ruine ». C’est un mot terrible par rapport à la réalité. Cela laisse penser à quelque chose de désagréable, quelque chose que vous feriez à quelqu’un que vous n’aimez pas vraiment. Vraisemblablement, vous aimez votre homme. Vous voulez qu’il soit heureux. Les orgasmes le rendent heureux et vous aimez lui donner de grands et merveilleux orgasmes. Pourquoi donc, voudriez-vous lui « ruiner » ses orgasmes ? Cela n’a aucun sens !

Son appellation est trompeuse : un orgasme ruiné reste un orgasme ! Il n’est pas ruiné (dans le sens d’anéantir, gâcher) du tout ! L’homme le ressentira d’une façon, certes, profondément différente, mais cela sera toujours merveilleux — particulièrement si vous l’utilisez comme un moyen de prolonger vos ébats amoureux !

Alors, s’il te plaît, ne soit pas gênée ou désolée de ruiner l’homme de ton homme ! Le terme porte atteint en décourageant les couples de s’essayer à cette sublime technique. Je n’ai pas choisi cette appellation de “ruined orgasm” en anglais, et à défaut, il faut bien nommer cette technique.

Je te le dis, concentre-toi sur le mot principal : orgasme. Les orgasmes sont sans équivoque fantastiques ! Tu lui offres affectueusement un orgasme spécial ! C’est une excellente chose. Tu te demandes ce qui est si spécial ? Eh bien…

L’orgasme ruiné pour un plaisir prolongé

Je vous expliquerai plus tard la manière pour réaliser un orgasme ruiné. Mais avant, pourquoi ? Quel est l’avantage d’un orgasme « ruiné » par rapport à un orgasme « classique » ?

L’orgasme ruiné est un type particulier d’apogée, atteint d’une manière spécifique et qui est profondément différent d’un orgasme régulier. Un peu comme lorsque tu as hâte de déguster ces savoureux chocolats fourrés au caramel. À ce moment-là, ton cerveau et tes papilles sont conditionnés à ressentir des sensations et des goûts bien définis. Et là, patatras, tu es surprise qu’il soit garni de délicieuses fraises. Bien que le chocolat soit délicieux, ta réaction instinctive pourrait être un sentiment de non-satisfaction. Ta frustration est une réponse subjective liée à la discordance entre tes attentes et la réalité. Alors, pour assouvir ton envie initiale de chocolat au caramel, tu vas prolonger ta dégustation jusqu’à obtenir satisfaction.

Le cerveau masculin est conditionné à s’attendre à une séquence spécifique de l’orgasme lié à la stimulation de son pénis. Or, la surprise de sensations inattendues lors de l’éjaculation “ruinée” provoquera une réaction instinctive à satisfaire son désir initial. Les hommes ne ruinent pas instinctivement leurs orgasmes, car leur cerveau reptilien les pousse à éjaculer rapidement. Dans notre monde moderne, nous pouvons maintenant mettre cela de côté et nous concentrer sur l’augmentation du plaisir. Il est également prouvé qu’une excitation prolongée favorise les liens entre les partenaires.

Après avoir éjaculé, son excitation sexuelle reste intacte, voire amplifiée, et il aura fortement envie d’avoir des rapports sexuels. C’est probablement l’utilité la plus sous-estimée de l’orgasme ruiné. En effet, cet orgasme permet ensuite à l’homme de réussir à garder le contrôle beaucoup plus longtemps pendant la pénétration. Ainsi, cela permet aux couples d’avoir des relations sexuelles beaucoup plus longues, jouissives et satisfaisantes pour les deux partenaires. C’est gagnant—gagnant, non ?

Explication de l’effet physique

Lors d’un orgasme régulier, l’homme atteint l’apogée du plaisir avant de s’effondrer dans un torrent merveilleux et violent d’hormones. Simultanément, les puissantes contractions musculaires font jaillir de son pénis, en moyenne, 7 à 9 jets de sperme. Enfin, son corps entier rentre dans une phase de repos et il perd rapidement son érection. C’est ce qu’on appelle la période réfractaire post-orgasme ou autrement dit quand « le pénis ne répond plus à l’excitation ». À partir de ce moment, c’est fini, plus de sexe ni pour toi ni pour lui. Tout cela est involontaire et c’est un réflexe commun à tous les hommes. Certes, mais en tant que partenaire, si tu n’as pas atteint le 7e ciel, tu resteras sur ta faim. 

À l’inverse, lors d’un orgasme ruiné, la séquence des réactions physiques, émotionnelles et hormonales dans le corps est légèrement différente. L’homme atteint le pic de plaisir sans déclencher cette explosion hormonale dans tout son corps. Elle n’est pas provoquée, car la stimulation physique attendue lors du pic de plaisir est absente (nous y reviendrons). Néanmoins, l’orgasme est atteint, il libère son sperme dans un filet baveux le long de son pénis. Les sensations qui parcourent tout son corps diffèrent nettement des sensations d’un orgasme « classique », mais restent cependant intensément agréables. Fait important : le point de « satisfaction sexuelle » n’est jamais atteint. L’homme a un orgasme, il libère son sperme, mais il lui reste un sentiment « d’inachevé ». Il est toujours aussi dur comme la pierre, et il en veut plus. Il a besoin d’en avoir plus. Votre soirée ne fait que commencer…

Comment ruiné l’ orgasme de son homme ?

Le concept de base est très simple, du moins en théorie. Il s’agit d’interrompre toutes stimulations dès que le point de non-retour est atteint. À ce stade, peu importe ce qui advient, le cerveau reptilien déclenchera la séquence de l’orgasme et l’éjaculation devient inévitable. Tant qu’il ne reçoit pas de stimulations physiques, ses réflexes orgasmiques vont le mener tous droit à un orgasme ruiné. Mission accomplie !

Sur la photo A il bande, son sac à boules et détendu. On remarque qu’une couille est plus basse que l’autre. Sur la photo B il atteint le point de non-retour ses couilles sont hautes, le sac est tendu. Il va sperme dans quelques instants.
Photo A : En pleine phase d’excitation sexuelle, le scrotum commence à se contracter. Néanmoins, on peut encore voir qu’un testicule pend plus bas que l’autre.
Photo B : Le point de non-retour est atteint. Le scrotum est complètement contracté et les testicules sont bien collés au corps. Le pénis a atteint sa dureté et son épaisseur maximales et le pénis est érigé au maximum.

La théorie est relativement simple, cependant la pratique est un peu plus complexe. D’une part, les phases de la réponse sexuelle ne sont jamais constantes. Elles dépendent de nombreux paramètres tels que la fatigue, son état d’esprit, la date de sa dernière éjaculation… D’autre part, il y a une réelle différence entre un bon et un excellent orgasme ruiné. Pour offrir à ton homme l’expérience la plus intense, tu as besoin de connaitre parfaitement les réactions de son corps.

Pour cela, tu dois observer et connaitre précisément sa séquence spécifique de l’escalade de son plaisir. Observe sa respiration, la contraction de ses muscles, ses gémissements, les pulsations de sa queue, la rétraction des couilles… Identifie les moments où tu peux intensifier son excitation et ceux où, au contraire, il est sage de l’atténuer. Soit à l’affût des signes annonciateurs qu’il se rapproche de l’orgasme t’arrêter à temps.

Le moment propice

La clé pour un orgasme ruiné parfaitement exécuter et offrir à ton partenaire la meilleure expérience est de savoir doser. Si tu attends un peu trop avant de t’arrêter, c’est l’expérience qui est ruinée, car l’orgasme, lui, risque d’être réussi. Si tu attends trop tôt au contraire, l’éjaculation on n’y arrive jamais, alors là difficile de la ruiner.

Sur la vidéo ci-dessous, elle interrompt les stimulations bien trop tard, il a commencé à éjaculer. Sachant qu’entre le point de non-retour et l’émission de sperme il se passe quelques secondes, en continuant pendant cette période, tu le conduis directement vers un orgasme complet. Ici, il est fort probable qu’il ait atteint le point de satisfaction sexuelle, il perdra son érection et entrera dans la période réfractaire. Plus de sexe pour ce soir.

Au lieu d’interrompre les stimulations au dernier moment, tu dois t’arrêter bien plus tôt. L’objectif est de le laisser au bord de l’orgasme, comme si le temps était suspendu, aussi longtemps que possible avant que son corps ne déclenche les réflexes éjaculatoires. Si tu le fais correctement, son sperme devrait juste couler sans force avec de faible contraction de son sexe.

Tu vois la différence ? Ce petit moment où il reste sans caresse avant que le sperme ne coule va lui sembler une putain d’éternité. Avec beaucoup de pratique sur ton homme, tu seras capable de prolonger ce moment de flottement aussi longtemps que possible.

La communication, une des clés

Avec l’aide de ton partenaire, tu peux apprendre à trouver le moment parfait. Pour cela, demande-lui de t’annoncer, à haute voix, quand il atteint ce qu’il croit être son point de non-retour. Et là, ne touche plus à rien. Sans délai, lâche son sexe, même si la tentation de continuer est forte. Le problème est que les hommes méjugent leur propre point de non-retour (cela explique l’inefficacité de la méthode du retrait). De plus, il sera dans une transe de plaisir intense grâce à toi. Dans ces conditions, il n’est pas la personne la plus fiable pour te l’annoncer. Pour le trouver, tu dois observer l’enchainement des réactions qui se produisent dans les précieuses secondes avant qu’il ne t’avertisse. Donc, pour apprendre et maîtriser cette technique, tu n’as pas le choix : tu es obligée de tâtonner.

Après une première pause de 15 secondes et une deuxième de 8 secondes, elle parvient à ruiner son orgasme

L’important c’est de savoir doser. Garde à l’esprit qu’il est préférable que tu t’arrêtes trop tôt, dans ce cas il ne se passera rien. Ce n’est pas grave. Après une petite pause de 10 à 15 secondes, tu peux reprendre tes stimulations et retenter ta chance. Avant de parvenir à lui offrir un orgasme ruiné, il est fort probable que tu échoues à plusieurs reprises. Encore une fois, rien de bien grave, profites-en pour apprendre de tes « erreurs » et pour perfectionner ta technique.

La pratique rend parfait

Essai après essai, remonte progressivement cet enchainement de réactions en tentant de t’arrêter toute seule et sans attendre son avertissement. Une fois que tu as compris à repérer son point de non-retour, tente d’améliorer le hangtime (temps de suspension). C’est le délai entre la fin de ta stimulation et l’émission de sperme. L’objectif est de l’amener directement à l’orgasme ruiné, sans pause intermédiaire, et d’augmenter ce temps de flottement. Plus la durée sera longue, plus l’expérience sera intense et satisfaisante.

Un orgasme ruiné paisiblement et prodigieusement exécuté avec un temps de suspension incroyable. Pas un seul jet, sa bite relâche toute la pression accumulée en laissant couler tranquillement et généreusement toute la liqueur de couilles dans le verre sans en perdre une seule goutte. Puis, elle lui fais avaler sa charge de sperme. Pour parfaire cet orgasme ruiné, il ne manque plus que la mise en cage de chasteté…

Remarques et conseils

Pourquoi les orgasmes ruinés sont bons pour vous ? Eh bien, il y a la joie évidente de jouer avec votre homme, le pouvoir que vous ressentirez et la satisfaction de remettre en question vos croyances. Cependant, si vous avez besoin de plus de motivation à ce stade, jetez un coup d’œil à ce schéma. C’est un peu exagéré, mais c’est une assez bonne représentation de ce qui se passe :

N’hésitez pas à user de contraintes (menottes, bandeaux, foulards…) !

Il aura désespérément envie d’atteindre cette sensation familière de « satisfaction ». Il pourrait alors saisir sa bite dans un engouement déraisonné et se terminer à la main, anéantissant tout le travail acharné que vous aurez fait ensemble. En effet, cela pourrait être presque impossible pour lui de résister à cette envie instinctive. Si cela arrive, ne le blâmez pas ou ne vous fâchez pas avec lui. Simplement, attachez-lui les mains afin d’éviter que cela se (re) produise.

L’écoulement du sperme

Un des critères qui permet d’évaluer la qualité d’un orgasme ruiné est la manière dont est émis le sperme. Lors d’une éjaculation « classique », il est expulsé par des jets puissants et saccadés au nombre de 7 en moyenne. Tandis que lors d’un orgasme ruiné, il sera émis dans de faibles jets, idéalement il suintera le long du pénis. L’homme doit avoir l’impression de pisser du sperme.

Mais chaque homme est différent, chaque soir est différent, et chaque orgasme est différent. Vous pourriez tout faire exactement de la même manière à chaque fois et une fois votre homme pourrait couler sous de faibles contractions, une autre fois, il pourrait tirer des rafales de sperme, semblable à un orgasme « classique ».

Élémentairement, la puissance de son « éjaculation » peut être une indication pour vous aider à déterminer si vous l’avez exécutée correctement, mais la réaction du corps humain est parfois surprenante. Il est possible que vous réussissiez à lui ruiner parfaitement son orgasme et que son sperme soit évacué puissamment comme dans le cas d’un orgasme.

Les orgasmes ruinés et le tease and denial

L’art de l’edging est de maintenir son partenaire le plus longtemps possible à la limite de l’orgasme. Le Tease & Denial, consiste à l’exciter et à lui refuser son orgasme. Autrement dit, l’objectif en combinant les deux sera de l’exciter au plus haut point, pour aussi longtemps qu’il peut le supporter et de lui refuser son orgasme. La chose importante à retenir est que tu ne dois pas le laisser jouir tant que tu ne l’as pas décider, et peut importe à quel point il te supplie de le laisser éjaculer.
Après cette session intense de tease & denial, qui peut être menée sur plusieurs jours, offre-lui un orgasme ruiné. Il va certainement décharger une belle quantité de sperme, il lui restera ce sentiment ambigu d’inachevé, il en voudra plus. Imagine les sensations extrêmes et contradictoires de plaisir qui vont se mêler entre elles, alors que tout son corps est conditionné à vivre un orgasme fulgurant. Tu vas mettre un joyeux bordel dans sa tête !

La période réfractaire

Une autre indication importante et quasiment infaillible est la période réfractaire, plus précisément, l’absence de celle-ci. La capacité de maintenir une érection après un orgasme ruiné est un signe de la qualité de celui-ci. S’il arrive à bander après avoir éjaculé, c’est dans la boîte. Mais avant tout, c’est le fait de maintenir une excitation sexuelle après qui témoignera de la qualité de l’orgasme ruiné. Il doit être désireux de plus d’action, bien qu’il puisse être hypersensible pendant 1 à 2 minutes. Accordez-lui une courte pause, puis recommencez par la suite. Ruinez-le à maintes reprises, si vous le souhaitez. S’il est capable de rester en érection et que son endurance est miraculeusement plus importante, c’est que vous avez réussi à lui ruiner correctement son orgasme.

Les orgasmes ruinés multiples

Tu peux absolument ruiner l’orgasme de ton homme plusieurs fois dans la même soirée. Fais-le ! Garde à l’esprit qu’il n’y a pas de période réfractaire, qu’il reste désireux et physiquement capable. C’est à peu près la formule parfaite pour des orgasmes multiples. L’une des seules manières par laquelle les hommes peuvent atteindre cette merveille insaisissable qui est donnée naturellement aux femmes.

Offre-lui une gâterie, ruine-le une première fois, accorde-lui une pause avant de ruiner à nouveau son orgasme. Et de nouveau ! Et encore une fois ! C’est la technique du dégorgement. Tant que tu lui donnes une pause de quelques minutes entre les sessions (et que tu ne foires pas la technique), tu peux à peu près le ruiner toute la nuit. Ses couilles finiront par être totalement vides, et il aura des « orgasmes ruinés secs », sa queue épuisée palpitera, mais plus rien ne sortira. C’est probablement le bon moment pour t’empaler sur sa queue raide, et de te laisser aller à ta guise. Ne néglige pas ton plaisir !

Les orgasmes ruinés et la chasteté masculine

Nous ne pouvons pas conclure ce guide sans évoquer cette célèbre combinaison. Les raisons pour lesquelles ce combo est si populaire sont que cela permet d’ajouter du fun, de l’incertitude et d’intensifier la chasteté de l’homme. En effet, à chaque fois que tu lui accorderas une libération et le feras atteindre le point de non-retour, il éprouvera un délicieux éclair d’incertitude — un moment de faiblesse docile et de reddition — car son réflexe involontaire masculine le plus élémentaire est désormais sous ton contrôle complet. Tu peux choisir de le finir ou tu peux choisir de le ruiner et le remettre en cage. Imagine ce que ce serait de retourner dans la cage après cela.

28 secondes de masturbation… Le plus long à été de remettre la cage Vidéo complète

Il t’offrira ce choix, volontairement, affectueusement, et à chaque fois. Ça sera sa lettre d’amour qu’il te donnera, le plus grand cadeau qu’il est physiquement capable d’offrir, et tu le chériras. Tu le recevras avec le plus grand amour et il fera de toi une femme plus confiante, plus satisfaite, plus heureuse. Cela rend votre relation plus forte et vous adorerez cela.

Le mot de la fin

J’encourage tous les couples, que ce soient des couples qui jouent avec le edging, le tease & denial, le refus d’orgasme, la chasteté masculine ou bien des couples vanilles totalement novices avec ses pratiques, et aussi les hommes eux-mêmes a exploré les plaisirs de l’orgasme ruiné. Pour finir, j’avoue que cela nous a demandé beaucoup de temps et d’effort pour dominer la technique. Néanmoins, les orgasmes ruinés offrent une nouvelle perspective aux couples d’appréhender l’orgasme masculin pour plus de plaisir. Apprendrez-le, maîtrisez-le et ajoutez-le à votre arsenal de plaisir.

ARTICLES AU HASARD


LES DERNIERS BILLETS